Éclairage de sécurité

L’éclairage de sécurité permet, lorsque l’éclairage normal est défaillant, d’orienter les personnes vers l’extérieur lors d’une évacuation d’urgence et d’assister les manœuvres intéressant la sécurité.

L’éclairage de sécurité est obligatoire pour les établissements recevant du public suivant les arrêtés du 23 juin 1980, du 22 juin 1990, du 19 novembre 2001 et du 11 décembre 2009 fixent les règles à respecter en matière d’éclairage de sécurité.

L’éclairage de sécurité est également obligatoire pour les établissements recevant des travailleurs (Décret 88-1056 du 14 novembre 1988 et arrêté du 26 février 2003).
Les différentes fonctions des blocs d’éclairage de sécurité :

  • EVACUATION
    Un éclairage d’évacuation doit éclairer les axes de circulation et permettre
    la visualisation des issues, et ce en suivant les règles d’usage (un BAES à chaque changement de direction et un au minimum tous les quinze mètres)
    Les blocs d’évacuation doivent avoir un flux lumineux d’au moins 45 lumens.
  • AMBIANCE / ANTI-PANIQUE
    un éclairage de sécurité d’ambiance doit éclairer de manière uniforme l’ensemble des locaux afin que les usagers puisent se repérer où qu’ils soient et pour éviter un mouvement de panique.Cet éclairage de sécurité doit être réalisé de façon que chaque local ou hall soit éclairé par au moins deux foyers lumineux.
  • DOUBLE FONCTIONS BAES/BAEH
    Suivant l’arrêté du 19/11/2001, pour les locaux à sommeil, les établissements doivent être équipé de blocs d’éclairage de sécurité de type BAES (bloc autonome) et de blocs BAEH (Bloc autonome pour habitation).Dans ce cas les BAES devront être mis en l’état de repos dès l’absence de tension. Leur passage à l’état de fonctionnement doit se faire automatiquement au début du déclenchement de l’alarme.FIRELESS utilise dans ce cas des blocs d’éclairage de sécurité double fonction BAES/BAEH qui permettent des économie d’énergie à l’exploitation, des économies à l’installation et améliorent l’esthétique en évitant la multiplication des blocs de sécurité dans l’établissement.